That is the question

Tout ceci m’oblige à poser la question : vivons-nous ou sommes-nous vécus ? Ou bien : quelle est la part de ce qui nous vit et celle que nous vivons ? Ou bien encore : la vie n’est-elle pas un rêve ? Sans vaine philosophie, mais au plus profond de ma sensibilité, je sens un fleuve qui, inexorablement, transporte dans son courant la frêle embarcation où je me niche. Je n’ai aucun souvenir du lieu où j’ai décidé de la pousser sur les flots. On dirait que d’autres ont pris pour moi cette décision, car je devais être dans le coma des millénaires. Et lorsque ma conscience, peu à peu, s’est éveillée, le fait était accompli, j’étais honoré ou affligé du don de la vie, sans mon assentiment.

Pierre Rabhi. Du Sahara aux Cévennes. Albin Michel. 1995