La Source
et la soif

Une invitation à l’ouverture
pour trouver sa voie

Parsons. Il n’y a que la source

Parsons. Il n'y a que la sourceIl n’y a que la Source. Tout ce qui se manifeste n’est jamais que l’apparence de la Source… l’univers apparent, le monde, notre histoire intime, le corps-mental, les sentiments, le sens de la séparation, la recherche de l’illumination,...

Lozowick. Une investigation

Lozowick. Une investigationLa phrase : « De qui suis-je en train de me payer la tête ? » renvoie à la nature essentielle du divin qui se laisse toujours mener en bateau par les stratégies de l’ego. Si nous tentons de savoir qui se cache sous ce « qui » ; le processus...

Nadeen. La farce cosmique

Nadeen. La farce cosmiqueVous pensez que vous devriez être illuminé.Vous l’êtes déjà.Vous pensez devoir suivre un chemin pour y arriver.Il n’est pas de chemins.Vous pensez que l’illumination est un but.Il n’est pas de buts.Vous pensez que vous devez vous transformer...

Dürer. Mains en prières. 1508

Dürer. Mains en prières. 1508 Mains jointes qui ne sont pas en imploration mais en reconnaissance. Mains sans visage comme le prolongement de l’esprit invisible. Mains offertes à tous les vents de la vie. Mains entrouvertes qui soufflent à l’oreille de Dieu.

René Laubiès

René Laubiès. 1922 – 2006 Mon imagination projette ce qui est en moi. Et j’aperçois dans cette touche, cette tâche, cette trace… un moinillon zen se laissant aller au gré des vents, n’allant ni contre eux ni avec. Simplement un personnage indéfini comme...

Trop robot pour être vrai

Trop robot pour être vrai  « Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. »Patrick Le Lay. Ancien président du groupe TF1. 2004 Géniteurs d’une intelligence artificielle qui s’auto-perfectionne indéfiniment, les humains sont entrés...

Newman. Le sublime est maintenant

Newman. Le sublime est maintenantNous réaffirmons le désir naturel de l’homme pour l’exaltation, pour un souci de notre rapport aux émotions absolues. Nous n’avons nul besoin des accessoires désuets d’une légende démodée et caduque. Nous créons des images dont la...

Ansa. La voie du sentir

Ansa. La voie du sentirJe ne peux avoir de la gratitude que pour ce que je suis, pas pour ce que je pourrais être. Je vise ce que je suis aujourd’hui et j’avance avec ce que je suis aujourd’hui. Vous comprenez ? Vous devez trouver votre propre identité, pas la mienne,...

Saptrem. La chanson des âges perdus

La chanson des âges perdus Il y a quelque chose qui manquequi manque tantdans nos vies Une fenêtre qui s’ouvriraitun infini qui souriraitun coin du cœurqui s’enfonceraitdans Ta grande vaguequi coulerait làcomme à jamais il y a quelque chose qui manquequi manque...

Rembrandt. Le philosophe méditant. 1633

Rembrandt. Le philosophe méditant. 1633 Tandis que l’âtre réchauffe sa cellule, la lumière inonde l’espace, un livre ouvert, il est absorbé dans sa contemplation. Égaré du monde, exilé du ciel, dans un entredeux en attente du retour. Dans son alcôve mystique en forme...

Sagesse de Sulivan

Sagesse de Sulivan L’écriture nous aura servi à cela : à pousser le cri primal (Janov) et à créer un modeste espace où respirer. Je suis reconnaissant à qui m’aime de m’aider à me sentir bien dans la solitude. Ceci est ambigu. C’est grâce à la présence-absence...

Silburn. Vide et rien

Silburn. Vide et rienL’expérience spirituelle est bien plus une expérience de plénitude qu'une expérience de vide ; pourtant l'une n'est pas possible sans l'autre, la vie mystique étant constituée par une alternance ininterrompue de vides et de pleins qui vont...

Leloup. Prendre soin

Leloup. Prendre soinLe mot péché, en grec hamartia, on le sait, veut dire « manquer sa cible », viser quelque chose et ne pas parvenir au but. Le péché est ainsi avant tout une maladie du désir, une désorientation ou une perversion de sa « visée ». Le premier effet...

Caddy. La petite voie

Caddy. La petite voieC’est important qu’il y ait équilibre dans toute situation, à tous les instants. Tu verras qu’il y a toujours un équilibre parfait lorsque tout ce que tu entreprends est fait sous Ma conduite. C’est pourquoi tu dois laisser la vie s’épanouir sans...

Sagesse de Silesius

Sagesse de Silesius Dieu est un pur Rien. Aucun événement ici présent ne l’affecte. Plus tu cherches à le saisir et plus il t’échappe. Nul besoin d’appeler Dieu ; la source est en toi. Si tu ne l’obstrues pas, elle jaillira sans cesse. Si Dieu est un feu, mon cœur en...

Miller. Un témoin lucide

Miller. Un témoin lucideComme le chemin qui mène à soi-même se prolonge sur toute la vie, il ne s’arrête pas avec la fin d’une thérapie. Mais on peut attendre d’une thérapie réussie qu’elle aide à découvrir ses propres besoins véritables, à les prendre en compte et à...

Sagesse de Gibran

Sagesse de Gibran Les corps sont aux âmes ce que les cendres sont aux feux. J’ai découvert la magie de la mer après une longue méditation devant les gouttelettes de la rosée. L’homme le plus proche de Dieu est celui qui est le plus proche des autres. La peur de...

Shitao. Conversation au bord du vide. 1698

Shitao. Conversation au bord du vide. 1698 Conversations invisibles de deux êtres illusoires assis au bord d’un vide apparent. Le temps s’étire dans un paysage sans limite. Paradoxe d’une existence matérielle qui se cramponne au concret au milieu d’une vacuité...

Millot. O Solitude

Millot. O SolitudeAuparavant quand il faisait de longues courses à cheval dans la pampa, le plus souvent au galop, c’est alors que son esprit s’animait le plus et que ses idées affluaient. Au contraire, dans ce désert qu’il hantait chaque jour, son esprit « avait...

Vera Braun (1902-1997). Composition 1

Vera Braun (1902 - 1997). Composition 1 On dirait une chute d’oiseaux sauvages. Icare touché en plein vol. Une déchirure à l’âme. De cette brisure de corps se révèle une béance vive, prompte à laisser paraître une ouverture, de l’autre côté du miroir.

Feininger Andreas. Coney Island. 1949

Feininger Andreas. Coney Island. 1949 A chacun sa place au soleil dans ce bas monde peuplé.A tous son unique partition raccordée à l’ensemble.Cacophonie ou cosmogonie ?Tout est dans l’écoute.L’observateur en moi le pressent : La somme des parties s'équilibre au...

Emré. Désastre constructif

Désastre constructif Lorsque notre insignifiance nous est révélée,Pourquoi nous mortifier Au lieu d’y voir une illumination ?Nous engendrons nous-mêmes nos croyances. Ainsi, il nous faut croire en la séparationTout autant qu’en la beauté ou l’amour,S’y préparer. Car...

Gandhi. Expérience de vérité

Gandhi. Expérience de véritéAlors qu'une bonne action doit appeler l'approbation, et une mauvaise, la réprobation, le fauteur de l'acte, qu'il soit bon ou mauvais, mérite toujours respect ou pitié, selon le cas. « Hais le péché, non le pécheur » – c'est là un précepte...

De grains de sable en grains de blé

De grains de sable en grains de blé Il est un temps d’instruction, d’apprentissage et de méditation pour celui qui pèse sa propre vie non seulement sur la balance du jouir et du souffrir mais aussi qui la mesure à l’aune de son exigence pour parvenir à une réelle...

Ma Anandamayi. Cherchez

Ma Anandamayi. CherchezCherchez Sa présence, efforcez-vous de vous élever jusqu’à Lui.Invoquez- Le.Faites-Lui connaître vos souffrances, adressez-Lui vos prières, offrez-Lui votre soumission.Ouvrez-Lui entièrement votre cœur.Il est la complétude, Il peut tout exaucer,...

M. B. Auprès du vrai maître

M. B. Auprès du vrai maîtreAutour de l’AmiSpontanément s’allumeComme étoiles dans la nuit          De chacunLe destin d’infini. Tirées de leur chaosAspirations du cœur ou quête de l’esprit        S’orientent et s’unifient. Mais sa grandeur se dérobe aux regardsCar son...

André Kertész

André Kertész. Septembre à ma fenêtre. New-York. 1970De quoi me protège la forteresse du moi ? Du soleil, de la rencontre, de la vie. Pauvre de moi qui contemple sa cour intérieure enfermé dans ses fabrications. Qu’ai-je à perdre à me relever ? C’est une réponse qui...

Haïkus et courts poèmes 5

Haïkus et courts poèmes 5 Maître, de qui avez-vous appris le Tao ? Demanda Man Po à Mu Yu. - De l’écriture - De la lecture - De l’éveil - De l’attention - Du travail - Du son - De l’inconnu - Du vide - De l’infini sans commencement lui répondit-il. Tchouang Tseu  La...

Sagesse de Nietzsche

Sagesse de Nietzsche La croyance que rien ne change provient soit d'une mauvaise vue, soit d'une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat. Souffrir de la solitude, mauvais signe : je n'ai jamais souffert que de la multitude. La maturité de l’homme,...

Li Po. L’exilé du ciel

L'exilé du ciel Buvant seul sous la lune Pichet de vin, au milieu des fleurs.Seul à boire, sans un compagnon, Levant ma coupe, je salue la lune :Avec mon ombre, nous sommes trois. La lune pourtant ne sait pas boire.C’est en vain que l’ombre me suit. Honorons cependant...

Boubat. Rivage du Soi

Rivage du Soi Le long de la plageAux rives du Gange. Du Nil au MississipiAprès une longue routeOn découvre l’OUVERT.L’amoureux de la lumièreS’accorde avec le signe de l’infini : ∞.L’homme libre devant la merSe prend au jeu des vagues et des nuages.Il participe à la...

Éluard. Liberté

Éluard. LibertéSur mes cahiers d’écolierSur mon pupitre et les arbresSur le sable sur la neigeJ’écris ton nom Sur toutes les pages luesSur toutes les pages blanchesPierre sang papier ou cendreJ’écris ton nom Sur les images doréesSur les armes des guerriersSur la...

Prière de Jean Le Jau

Prière de Jean Le Jau Je ne veux rien et je veux toute chose,Mon Dieu m’est tout, sans lui tout ne m’est rien,Ôtez-moi tout, donnez moi ce seul rienEt j’aurai tout, n’ayant aucune chose. O saint amour qui les vouloirs transformeDes vrais amants, puis qu’avez tel...

Tung-Shan. Si tu cherches

Tung-Shan. Si tu cherchesSi tu cherches la vérité au-dehors de toi,Elle s’éloignera de plus en plus.Aujourd’hui, en marchant seul,Je la rencontre à chacun de mes pas.Elle est comme moi.Pourtant je ne suis pas elle.Ce n’est qu’en comprenant celaQue tu te confondras...

Dorion. Comme résonne

Dorion. Comme résonneComme résonne étrangement la vieque tu vois se lever, au milieu du brouillardde l’enfant que tu étais, hier encoreà la table où ton père, où ta mèrefouillaient le quotidien, sarclaientla terre, arrachaient les herbes égaréesparmi les tulipes...

Godel. L’expérience libératrice

Godel. L'expérience libératriceLe système nerveux lance, du centre à la périphérie, un réseau d’arborisations aux rameaux entrelacés. De multiples fonctions psychiques courent au long de ses filets. A travers le champ de conscience se déverse un torrent de formes et...

Kokinshu. Chant de printemps

Kokinshu. Chant de printemps Chant triste du coucou, Iris du début d'été, sans savoir pourquoi me voici amoureux. Là-bas où se perd l'écume des vagues, le navire, lui au moins, va selon le vent qui le guide. Ah ! Notre monde est fait ainsi, comme le vent qui souffle...

Grenier. L’instant décisif

Grenier. L'instant décisifIl existe dans toute vie et particulièrement à son aurore un instant qui décide de tout. Cet instant est difficile à retrouver ; il est enseveli sous l’accumulation de minutes qui sont passées par millions par-dessus lui et dont le néant...

Baudiquey. Un autre évangile

Un autre évangile Car Jésus se laisse, bel et bien, « toucher », dans tous les sens du mot, par tous les ulcérés du corps et du cœur, par tous les « intouchables » qui lui font cortège depuis qu’il a dit : « Venez à moi, vous tous qu’écrase le fardeau… » (qui n’a...

Yalom. Le jardin d’Épicure

Yalom. Le jardin d’ÉpicureLe rippling, ou effet de rayonnement, se réfère au fait que chacun d’entre nous produit – souvent involontairement, inconsciemment – des cercles d’influences concentriques qui peuvent affecter les autres pendant des années, voire des...

David Giles

David Giles. An actress's dilemna. 1980 « Vivre ou ne pas vivre, vivre est la question ».Quel masque du moi vais-je porter aujourd’hui ? Quel rôle vais-je prendre ?L’habit ne fait pas le « moi ».Vivre est un déshabillage, un dévoilement, une rencontre avec...

Hoff. Tao pour tous

Hoff. Tao pour tousLe processus commence quand nous sommes des enfants, fragiles mais conscients du monde, et que nous savourons tout ce qui nous entoure. Puis nous atteignons l’adolescence, toujours fragiles mais tentant au moins de paraître indépendants. Lorsque...

Prière de Padre Pio

Prière de Padre Pio Reste avec moi, Seigneur,car il est nécessaire de t’avoir présentpour ne pas t’oublier :tu sais avec quelle facilité je t’abandonne.Reste avec moi, Seigneur,parce que je suis faible :j’ai besoin de ta force pour ne pas tomber,sans toi je suis sans...

Jankélévitch. Quelque part

Jankélévitch. Quelque partAinsi Orphée perd Eurydice parce qu'il ne lui suffit pas de deviner sa présence tremblante; ce savoir dérisoire ne lui suffit pas, et il se retourne, l'imprudent, pour s'assurer de son bonheur et en vérifier la présence. Et pourquoi Orphée ne...

Jourdain. En route vers la non-passivité interne

Jourdain. En route vers la non-passivité interneL’apparition de l’Opinion dans la dimension spirituelle, c’est le surgissement du risque spirituel.Evaluer le risque, nous venons de le faire : on peut le dire ultime, puisque c’est le commerce conscient avec nous-mêmes...

Bovis. Rue Visconti. Paris. 1938

Bovis. Rue Visconti. Paris. 1938 Quand on ne sait plus si la porte ouverte, l’est de l’intérieur ou de l’extérieur. La porte ne serait-elle qu’un leurre nous faisant croire qu’il nous faut la traverser, car c’est l’ouvert qui est important. L’ouvert toujours présent...

Kazantzaki. Le pauvre d’Assise

Kazantzaki. Le pauvre d'AssiseEtait-ce donc toi, Père François, que je cherchais depuis tant d’années ? Suis-je né uniquement pour te suivre ? Ce que tu m’as dit, tu ne l’a dit à personne d’autre. Tu me prenais par la main et, tandis que nous traversions les forêts,...

Prière de Kâbir

Prière de Kâbir Ô Seigneur !Je suis fatigué de tant d’intelligence ! Ôte-moi le pouvoir de raisonneravec des mots habiles,cette connaissance et cette logiquegaspillées en débats inutiles.Ôte-moi l’aisance dans la bonne conduite,ce vernis de culture du monde moderne....

Tolstoï. La paix sans la guerre

Tolstoï. La paix sans la guerreDieu est ce tout sans limites, dont l’homme a conscience d’être une partie limitée. Seul existe vraiment Dieu. L’homme est sa manifestation dans la matière, le temps et l’espace. Plus la manifestation de Dieu dans l’homme (la vie) s’unit...

Sulivan. Consolation de la nuit

Sulivan. Consolation de la nuitJe reste avec mes questions ? Nul ne saura jamais. Qu’est-ce qu’une mémoire sans lie ? Est-il possible de choisir les apparences de la mort par amour de la vie ? Existe-t-il le royaume où il n’y a plus de mots, ni réel, ni irréel ?...

Blake. Le voilier

Le voilier Je suis debout au bord de la plage.Un voilier passe dans la brise du matin,et part vers l'océan.Il est la beauté, il est la vie.Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.Quelqu'un à mon côté dit : « il est parti !» Parti vers où ?Parti de mon...

Prière de Brassens. Le rosaire de Francis Jammes

Prière de Brassens. Le rosaire de Francis JammesPar le petit garçon qui meurt près de sa mèretandis que des enfants s’amusent au parterre ;et par l’oiseau blessé qui ne sait pas commentson aile tout à coup s’ensanglante et descendpar la soif et la faim et le délire...

Dickinson. Où ?

Où ? Notre voyage était bien engagé –Nos pieds étaient presque arrivésA cette étrange bifurcation sur la Route de l’Être –Qu’on Nomme – l’Éternité – Notre allure fut soudain entachée d’effroi –Nos pieds – avançaient – de mauvaise grâce –Devant nous – étaient des...

Akeji Sumiyoshi.

Akeji Sumiyoshi. Eclatement Absorption Rayonnement Pulsation. Détachement, Danse cosmique au cœur de l’être,Sans durée, sans doute, sans désespoir !

Donne. En temps de crise

Donne. En temps de criseAucun homme n’est une île,un tout, complet en soi ;tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble ;si la mer emporte une motte de terre,l’Europe en est amoindrie,comme si les flots avaient emporté un promontoire,le manoir de...

Underhill. Mysticisme

Underhill. MysticismeElle ouvrit les yeux sur un monde qui était naturel mais avait cessé d’être illusoire, car elle le percevait éclairé par la lumière incréée. Elle connut alors la beauté, la majesté, la divinité du monde vivant du devenir qui retient chaque être...

H. J. Lim. La vie parfaite

H. J. Lim. La vie parfaiteJe salue le public. Les applaudissements s’estompent. Un homme tousse. Le piano attend. Je m’assois. Et alors, il y a la musique. Et tout advient. La musique, c’est eux, c’est moi, c’est vous, c’est nous qui cherchons le silence.Je n’oublie...

Père André-Marie. Au cœur de l’arbre

Père André-Marie. Au cœur de l'arbre Moi, dit l’arbre, tu es venu à ma rencontre. Ne cherche pas… n’attends rien ! Sois simplement là, vivant. Ecoute la vie, elle rêve d’exister heureuse en toi.Durant des siècles j’ai respiré l’air que tu respires maintenant. J’ai...

Prière de Jean Racine

Prière de Jean Racine Mon Dieu, quelle guerre cruelle !Je trouve deux hommes en moi :L’un veut que, plein d’amour pour toi,Mon cœur te soit toujours fidèle ;L’autre, à tes volontés rebelle,Me révolte contre ta loi.L’un, tout esprit et tout céleste,Veut qu’au ciel sans...

Goldsmith. Je suis de retour

Goldsmith. Je suis de retourComme j’ai erré loin de ton Esprit, ô Tendre Unique et Véritable, si loin, si loin ! J’étais si profondément perdu dans le dédale des mots, des mots, des mots ! Mais me voilà revenu, et dans ton Esprit je trouverai toujours ma vie, ma paix,...

Max Ernst. Naissance d’une galaxie. 1969

Max Ernst. Naissance d'une galaxie. 1969 Nos espoirs s’envolentNos pensées voyagentBien en-deçà du réel : Unique, et pourtant total ;Multiple, et partout unité ;Aux dimensions sans limites ;« Un fini » par l’infini…

Bobin. La présence pure

Bobin. La présence pureLa couleur jaune monte à ses feuilles comme le rouge aux joues des timides. Ce n’est pas seulement un arbre devant une fenêtre. C’est un conseiller que j’interroge et qui m’instruit par sa manière d’aller tout en hésitations et ruptures – vers...

Bullock. Child on Forest Road. 1958

Bullock. Child on Forest Road. 1958 Sur le chemin de vie, l’arbre est la clé. Branches s’élevant vers le ciel et racines s’enfouissant vers l’origine, Arc bandé vers nulle autre cible que soi-même. Grâce à l’esprit de curiosité.

Clerc. Respire

Clerc. Respire Si l’être est prêt à recevoir ce message, cette révélation, ces quelques secondes peuvent suffire à métamorphoser sa vie, à condition qu’il se taise et qu’il continue à vivre parmi ses contemporains, sans s’en différencier en continuant à travailler sur...

Monastère Ste Catherine. Mont Sinaï. L’échelle de l’Ascension divine. XIIème siècle

Monastère Ste Catherine. Mont Sinaï. L'échelle de l'Ascension divine. XIIème siècle Entre le monde d’en-bas qui prieet le monde d’en-haut qui espère,une échelle se dresse à tous les pèlerinssoumis aux tentateurs des choses terrestres. Le seigneur à toujours les bras...

Laval. Comme une feuille de thé

Laval. Comme une feuille de théChemin d'émancipation de mes automatismes de pensées, d'affranchissement de mes toxines et pollutions mentales. Mouvement de libération de mes entraves, de mes attentes, de mes schémas de fonctionnement, de mes assujettissements à des...

Boubat. Cerisier en fleurs. Paris. 1983

Boubat. Cerisier en fleurs. Paris. 1983 Communion d’être à être par un vent printanier.Ravissement de l’âme dans cette explosion atomique de pétales.Joie soudaine et sans raison de l’instant qui est.Extase et extinction synchronesPlus rien à dire, plus rien à penser,...

Salgado. Anavilhanas. Brésil. 2009

Salgado. Anavilhanas. Brésil. 2009 Arabesques océanes. Calligraphie céleste. Beauté foudroyante aux formes obscures. En contemplation je suis, en méditation je demeure.

Muir. Les absents

Muir. Les absentsIls ont disparu. Et nous, nous sommes les Autres,Nous marchons, inconnus nous-mêmes, dans le soleilQui brille pour nous et pour nous seuls.Eux, Ils ont disparu.Et Ils se font connaître de nous dans cette grande absenceQui s’étend sur nous et entre...

Guardini. De la mélancolie.

Guardini. De la mélancolie On perd de vue le point capital : la limite, l’élément proprement humain. Comprendre que l’on n’est pas le monde, mais plus que lui. Non pas une fraction de la nature, mais autre qu’elle par essence. Non pas une vague dans le torrent, un...

Prière de Jean de la Croix

Prière de Jean de la Croix Dans une nuit obscure, Désireuse, en amours enflammée, Oh l'heureuse aventure ! Je sortis sans être remarquée,Étant déjà ma maison reposée. A l'obscur et protégée,Par la secrète échelle déguisée,Oh l'heureuse aventure !À l'obscur, et en...

Cavafis. Quand tu partiras pour Ithaque

Quand tu partiras pour Ithaque Quand tu partiras pour Ithaque,souhaite que le chemin soit long,riche en péripéties et en expériences. Ne crains ni les Lestrygons, ni les Cyclopes,ni la colère de Neptune.Tu ne verras rien de pareil sur ta route si tes pensées restent...

Kelly. Je vois

Je vois Les Airs que vous avez empoisonnésAvec vos voitures, votre fumée, vos usinesEt la Spirale tourne encoreEmpoisonnez l’Air, empoisonnez l’EauLes arbres commencent à mourir dans la forêtEmpoisonnez l’Air, empoisonnez vos enfantsFaites mal à l’avenir de votre...

Valéry. Vivre, je respire

Valéry. Vivre, je respireC’est un état suprême, où tout se résume en vivre, et qui refuse d’un sourire qui me vient, toutes les questions et toutes les réponses… VIVRE… Je ressens, je respire mon chef d’œuvre. Je nais de chaque instant pour chaque instant. VIVRE ! JE...

Prière de Thérèse de Lisieux

Prière de Thérèse de Lisieux Ma vie n'est qu'un instant, une heure passagèreMa vie n'est qu'un seul jour qui m'échappe et qui fuitTu le sais, ô mon Dieu ! Pour t'aimer sur la terreJe n'ai rien qu'aujourd'hui !... Oh ! Je t'aime, Jésus ! Vers toi mon âme aspirePour un...

Notre besoin de croire

Notre besoin de croire est impossible à rassasier Notre besoin de croire est impossible à rassasier. « Lève-toi d’un bond, agite tes poings, menace et prévient l’univers entier que ton cœur ne peut plus vivre sans véritable amour ! »               Hafiz. Poète persan...

Riopelle. 1953.063H.V1953

Riopelle. 1953.063H.V1953 Qu’y-a-t-il derrière le grillage de mes pensées ? Que masquent mes feuillages émotionnels ? Que renferment les sillages de mon corps ?   La blancheur éternelle du divin.

Hayama Hiroshi. Pays de neige. 1956

Hayama Hiroshi. Pays de neige. 1956 Nos pieds reposent sur des ponts suspendus. Nos mains s’agrippent à du vide glacé. Nos cœurs trépignent par-delà les montagnes, L’esprit dispose de nos pas pour orienter notre vie.

Proust. Un “petit” souvenir

Proust. Un "petit" souvenirJ'avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. D'où avait pu me venir cette puissante joie ? Je sentais qu'elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu'elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D'où...

Campo Cristina. Deux mondes

Campo Cristina. Deux mondes Deux mondes - et moi je viens de l'autre.Derrièredans les rues détrempéesderrièredans le brouillard et le déchirementau-delà du chaos et de la raisonde portes minuscules et de durs rideaux de cuir,un monde caché au monde, imprégnant le...

Piaf. Non, je ne regrette rien

Piaf. Non, je ne regrette rienNon! Rien de rien ... Non! Je ne regrette rien... Ni le bien qu'on m'a fait Ni le mal tout ça m'est bien égal! Non! Rien de rien ... Non! Je ne regrette rien... C'est payé, balayé, oublié Je me fous du passé! Avec mes souvenirs J'ai...

Prière à Vishnou

Prière à Vishnou Seigneur, je vous demande de me pardonner trois fautes majeures : premièrement, je suis allé en pèlerinage à vos nombreux sanctuaires, oubliant que vous êtes partout ; deuxièmement, j’ai si souvent imploré votre aide en oubliant que vous êtes plus...

Lin Yutang. L’importance de vivre

Lin Yutang. L’importance de vivre On doit être capable de sentir la beauté des rythmes de la vie, comme on le fait pour les grandes symphonies, ses thèmes principaux, ses points de conflit et la résolution finale. Les mouvements de ces cycles sont très semblables dans...

Prière d’un pèlerin russe

Prière d’un pèlerin russe La prière de Jésus intérieure et constante est l’invocation continuelle et ininterrompue du nom de Jésus par les Lèvres, le cœur et l’intelligence, dans le sentiment de sa présence, en tout lieu, en tout temps, même pendant le sommeil. Elle...

Sagesse d’Yvan Amar

Sagesse d'Yvan Amar Ce n’est pas l’éveil qui arrive ou s’en va, c’est le moi qui disparaît ou apparaît. Et c’est parce que nous nous refusons à mourir à chaque instant que nous ne sommes pas vivants. La joie est insaisissable, parce qu’elle est de la nature même de...

Prière d’un sage hindou du Moyen-âge

Prière d'un sage hindou du Moyen-âge Dans l’océan de l’amour Ô Seigneur !Je suis fatigué de tant d’intelligence ! Ôte-moi le pouvoir de raisonneret d’être habile avec les mots.Ôte-moi cette connaissance et cette logiquegaspillées en débats inutiles.Ôte-moi l’aisance...

Prière de Saint Augustin

Prière de Saint Augustin Bien tard je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, bien tard je t’ai aimée ! Et voici que tu étais au-dedans, et moi au-dehors et c’est là que je te cherchais, et sur la grâce de ces choses que tu as faites, pauvre disgracié, je me...

Prière d’Alfred de Musset

Prière d'Alfred de MussetÔ Toi que nul n’a pu connaîtreEt n’a renié sans mentir,Réponds-moi,-Toi qui m’as fait naître,Et demain me feras mourir ! Puisque Tu te laisses comprendre,Pourquoi fais-Tu douter de toi ?Quel triste plaisir peux-Tu prendreÀ tenter notre bonne...

Hesse. Siddharta

Hesse. SiddhartaFais bien attention ! Mon bon ami, fais bien attention ! Le pécheur que je suis et que tu es, reste un pécheur; mais un jour viendra où il sera Brahma, où il atteindra le Nirvana, où il sera Bouddha, mais, prends-y garde : ce « un jour » est une...

Prière de John Henry Newman

Prière de John Henry NewmanConduis-moi, douce Lumière,au milieu des ténèbres :je t’en prie, conduis-moi. La nuit est sombre, et je suisloin de la maison :je t’en prie, conduis-moi. Veille sur mon chemin.Je ne demande pasà voir le but lointain :un seul pas me suffit....

Rancé. Une vision

Rancé. Une visionNietzsche rapporte la description de sa vision d'août 1881, prés du rocher de Surlej, au bord du lac de Silvaplana: « Tout à coup un je-ne-sais-quoi se révèle à notre vue, avec une indicible précision, une ineffable délicatesse, un je-ne-sais-quoi qui...

Parsons. Ce qui est

Parsons. Ce qui estEt bien que chaque désir soit en fin de compte le désir de retour chez soi, chacun « est vécu » par l’infini à sa manière, propre et unique. Chacun souffre et se réjouit en proportion directe de son besoin. Il y a un équilibre unique pour chacun. La...

Germain. Acte de présence

Germain. Acte de présenceNous sentons tous, un jour ou l’autre, que « la vraie vie est absente », que nous portons des intuitions inexplorées, des capacités mentales inemployées, des aspirations inassouvies ; que nous sommes inachevés. Mais le plus souvent, nous...

Basset. Au-delà du pardon

Basset. Au-delà du pardonInvitation à entendre l’infinie Sollicitude derrière ce premier et essentiel conseil d’ami : « au jour où », c’est-à-dire « chaque fois que » tu prononces un jugement absolu et définitif sur autrui – il est Bon, il est Mauvais -, chaque fois...

Machado. Paraboles

Paraboles Il était une fois un enfant qui rêvaitd’un cheval en carton.L’enfant ouvrit les yeux,ne vit point le petit cheval.D’un petit cheval blancl’enfant se remit à rêver ;par la crinière il l’attrapait…Ah, tu ne vas plus t’échapper !A peine l’eut-il attrapéque...

Rouault. Crépuscule. 1937

Rouault. Crépuscule. 1937 Dans ce ciel irisé annonciateur d’une nouvelle aube, c’est la fraternité qui rendra fertile la terre qui nous porte et c’est par l’accueil sans préjugé de ce qui est « différent » de nous que nous pourrons nous accroître. Sans cela, c’est...

Toffoli. Douce maternité. 1992

Toffoli. Douce maternité. 1992 Qu’il est doux, bon, aimant et chaleureux d’être au creux des bras d’une mère attentionnée comme peut l’être chacun de nous auprès du cœur du grand mystère de la Vie. Les visages n’ont plus besoin de détails. Seul compte la transparence...

Riboud. Huang Shan.1983

Riboud. Huang Shan. 1983 Ici, là-bas, reliés par la plaine ;Vie, mort, reniés par la peine. Apparition et résurgence.Aspiration des renaissances jusqu’à l’extinction de joie.

Haïkus du débutant

Haïkus du débutant Les champs de luzerneLe chant des oiseauxSilence sur les hauteurs Vent frais, ciel de cotonDécorJe marche d’un bon pas Splendeur du prunierAdoucissant ma peineSilence entre les gouttes Labeur achevé au soleil couchantFeu de boisRéjouissance Rosée...

Sagesse de Pascal

Sagesse de Pascal L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser: une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait...

La Source et la soif
La Lumière et le reflet
Le Réel et l’illusion
L’Évident et le rationnel
L’Inespéré et le désir
Le Passage et le mortel
L’Infini et le particulier
Le Soi et l’ego
Le Père et son Fils.

Ces dits de l’indicible, ces sons de l’incommensurable et ces impressions de l’inexprimable ont germé dans la fertilité de mon esprit (comme ils le font en chacun) pour former un puzzle de ma sensibilité et de ma compréhension.
Leurs auteurs m’avaient convaincu que chacun d’entre eux me révélait à la présence du Tout.
A défaut d’être un artiste, j’organise ma partition digitale selon mon éthique de vie qui correspond à ma manière de voir le monde et de percevoir celui que je porte en moi et transporte tout au long de mes déambulations.
Ainsi se sont formés des thèmes subjectif allant du personnel à l’Impersonnel, du concret à l’Absolu, de l’ego au Soi comme des échos de silence et des ricochets de ciel.
D’un tricotage intellectuel apparent, je façonne ainsi une manière de vivre.
Car comprendre et expérimenter se donne la main pour tout cheminement.

Parce que le Un s’est fragmenté jusqu’à devenir moi, c’est à partir de tous les éléments qui me constituent qu’il me sera possible d’accueillir une renaissance.
C’est ainsi qu’il n’y a pas d’uniformité qui puisse mener à l’unité. Car c’est à partir de sa condition d’être humain, personnel, unique, qu’il est vraisemblable de s’approcher de cette Unité par une existence pleinement vécue, c’est-à-dire consciente. Et il est autant de manières que d’individus.

 

Mais si l’intention est prise en solitaire, l’apprentissage, lui, est semé de passerelles. Ces textes en sont le ciment pour une inéluctable traversée. Il n’est pas de moindre rivière qui ne puisse rejoindre l’océan.
Aussi l’immense et le particulier sont faits de cette même eau.

Laisser chaque mot / image / musique s’infuser en vous, s’insinuer à travers vos doutes, vos résistances ou votre enthousiasme. Sa seule ambition, si tant est qu’elle en ait une, est de vous faire entrer en résonance avec le plus grand que soi afin de faire éclore la lucidité qui vous rendra, quoiqu’encore dans la tourmente de votre vie, un espace de croissance seul capable de réalisations parce que seul, réel.

Que chacun puisse trouver sa voie et son verbe, pour se ravir de la Voix intérieure de la communion.

A force de lectures, de relectures et de réflexions, comme des alluvions qui se déposent en notre propre terreau, la fécondation fera son œuvre de murissement. Il suffira de tirer le bon fil pour que tout se dénoue à la manière du mythe d’Ariane et du Minotaure.

Ce qui importe, en définitive, n’est-ce pas d’user cette vie pour en goûter toute la saveur infinie et ne plus être celui qui subit mais celui qui consent.
Alors il n’est plus qu’humilité, gratitude et remerciements.

Citations

Michel de Montaigne

Je n’ai rien fait aujourd’hui.
– Quoi, n’avez-vous donc pas vécu ?
C’est non seulement la plus fondamentale de vos occupations, mais aussi celle qui a le plus d’éclat.
– Avez-vous su penser et conduire votre vie ? Oui ? Alors, vous vous êtes acquitté de la plus
grande des tâches.

Albert Camus

Au milieu de l’hiver j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible.

Ma Anandamayi

Où que vous soyez c’est là qu’il vous faut commencer le voyage

Wang Wei

Marcher jusqu’au lieu où tarit la source
Et attendre, assis
Que se lève le nuage.

Alvaro Mutis

Il est vain d’exiger de la vie davantage que cette secrète harmonie qui nous unit passagèrement au grand mystère des autres et nous permet de parcourir en leur compagnie une partie du chemin.

Semences de pensées

Rêves

Relations

Questionnements

Cheminements

Consolations

Evidences

Miscellanées

Pour ne pas oublier de rire...

Si j’étais…

 

Ce que je suis

 

Rencontres fondatrices

 

Merci de votre temps passé par ici.

Je propose des lectures du Tarot de Marseille sur Paris et proche banlieue pour aller à la rencontre de qui vous êtes vraiment.

APARTÉ
Reconnaissance et gratitude à tous ces auteurs de ces vastes horizons sans qui je n’aurai pu développer mon expérience et ma réflexion.
Qu’ils en soient, ici, vivement remerciés ou honorés.

 

Rythme de publications à la petite semaine …

13 + 5 =