Immortelle conscience

Réponse : Mais pourquoi dîtes-vous que vous n’en êtes pas conscient ? Est-ce le JE véritable ou le faux « je » qui dit cela ? Cherchez et vous verrez que c’est le faux « je ». L’obstacle, c’est lui. Il faut l’éliminer afin que le véritable « JE » puisse se révéler. Se dire je ne suis pas réalisé fait obstacle à la Réalisation. En fait, on est déjà réalisé ; il n’y a rien à réaliser ; sinon cela voudrait dire que la Réalisation est quelque chose de nouveau, quelque chose qui n’existait pas encore et qui un jour se manifestera. Ce qui naît est voué à la mort. Si la Réalisation n’est pas quelque chose d’éternel, elle ne vaut pas la peine d’être recherchée. Il ne s’agit pas de découvrir quelque chose qui n’existait pas, mais quelque chose d’éternel qui nous est masqué par l’ignorance. Le seul obstacle, c’est l’ignorance. Il nous faut l’éliminer. Ensuite tout ira bien. Cette ignorance n’est autre que le moi. Trouvez son origine et il disparaîtra. Ce moi, tel un fantôme intangible naît avec le corps, se développe en sa compagnie et disparaît en même temps que lui. La conscience physique est le faux « je ». Abandonnez-la en recherchant la source de ce « je ». Le corps ne dit pas : « je suis ». C’est vous qui dites : « je suis le corps ». Découvrez qui est ce « je ». Quand on en cherche la source il disparaît.

Maharshi. Immortelle conscience, Les Deux Océans, 1990