Comme une feuille de thé

Chemin d’émancipation de mes automatismes de pensées, d’affranchissement de mes toxines et pollutions mentales. Mouvement de libération de mes entraves, de mes attentes, de mes schémas de fonctionnement, de mes assujettissements à des codes sociaux, de tous les carcans qui m’étreignent, de mes certitudes, de mes modes de pensée, des formatages érigés en moi par des traditions, de mes asservissements à une identité conditionnée, de mes identifications à des rôles ou à des fonctions. Etape de désencombrement de mes peurs, de mes inhibitions, des mémoires qui parfois parlent à ma place, de mes états d’« intranquillité » de l’âme (selon l’expression chère à Fernando Pessoa), de mes mouvements passionnels, pulsionnels et émotionnels, des humeurs qui m’habitent. Un passage pour me défaire de mes enfermements et m’alléger de la pesanteur gluante de l’ego. Aiguiser l’esprit et l’amener à s’ouvrir à de plus hauts niveaux de conscience. Me libérer des ornières qui me coupent du vivant, me détacher du mental menteur et faire descendre la tète dans le cœur.

D’ailleurs, au Japon, on retire systématiquement ses chaussures en entrant dans une maison. Un rapprochement phonétique me vient alors à l’esprit, en lien avec cette coutume japonaise bien ancrée à laquelle je suis quotidiennement confrontée : prière de se déchausser, prière de se « déchoser » ? Prière de se désencombrer, de se défaire de tous les oripeaux qui nous alourdissent et nous transforment en choses ? Peut-être s’agit-il de se délivrer de la cotte de mailles qui nous étouffe et nous rend captifs, ou encore de se libérer de nos mirages en tout genre. Serait-ce cela, l’expérience de l’Ascèse ? Se rendre disponible et réceptif ? Laisser, lâcher, abandonner, quitter, s’alléger encore et encore. Comme un passage pour que l’esprit se défasse de ses attachements et le corps de ses endormissements. Vers toujours plus d’accomplissement de son individualité et de paix en soi pour une vie intensément vécue. Un chemin de liberté ?

Marie-Edith Laval. Comme une feuille de thé. Livre de Poche. 2017